Descriptions fantaisistes de joueurs et maîtres de jdr

Il brûle à une chaleur incandescente.

Attends, mais vas-y.

Vous êtes dans les eaux internationales chinoises.

La fille te file des tranches de pain crues.

Ta moto se scrrrtch sur trente mètres...

J'ai des vêtements froissés comme s'ils avaient sèché dans l'eau.

Vous rencontrez un homme célibataire qui est avec sa femme...

Il grogne comme le nez au milieu du visage.

Chaque machin est à équidistance de n'importe quoi.

...un cadavre en état de composition.

Il était déja mort quand tu l'as tué.

 Ca prend un grand certain temps.

Il neige ?
- Non, c'est de la pluie fondue.

C'est une épée magique normale.

Vous êtes dans un couloir éclairé avec des torches en pierre.

On est dos à dos avec le feu au milieu.

C'est une pièce ronde avec un lit dans un coin

Vous arrivez au bout d'une porte...

Devant vous, il y a un parchemin en colimaçon qui descend...

La main est un appendice qui prédomine le bras.

J'ai des mocassins en peau de bête à talons hauts.

Il fait tout le temps jour. La nuit, vous entendez des loups.

La salle est ovale et fait 12m x 12m.

Non, vous n'êtes pas en apesanteur, vous êtes dans un monde où il n'y a pas de gravité.

Il se prend la tête entre les oreilles.

Vous êtes face à la statue d'une femme dont le corps est masqué par une robe.

Ça n'a pas l'air de les déjeuner.

A ce moment-là, la porte souffre.

(Les PJ écoutent à la porte) Vous entendez une porte.

Les deux crapules se placent en triangle autour de toi.

Un homme se retourne et c'est une femme.

Des immeubles verticaux… ouais…

Elle a les yeux couleur fermés.

Elle pleure du sommeil du juste.

Le dragon vous déposera subrepticement sur l’île.

Sa dague s’enfonce avec un bruit de citrouille qu’on égorge.

Tu entends au dessus de toi un scintillement.

Vous voyez un humain avec des cornes et des ailes dans le dos et des griffes.

Tu n’as aucune séquelle. Mais tu souffriras toute ta vie.

Il a un rictus terrible à la main.

Les archers vous visent... et ils vous criblent de balles...


Il a une barbe tressée intentionnellement.

Tu entends un blanc de quelques secondes.

Il est un petit peu à quelque distance.

PJ : Elle est faite en quoi cette maison ?
MJ : Ben elle est faite en maison comme toutes les maisons...

Il a un look de hardos chevelu mais avec les cheveux courts car chauve en fait.

Il clique des doigts.

Dès que tu l'as assommé, il se met à crier.

MJ : Vous entrez dans l'auberge. Dans l'immense cheminée, un sanglier a été mis à rôtir, une pomme dans la bouche.
PJ1 : Aubergiste ! la même chose.
MJ : Vous aussi vous voulez une pomme dans la bouche ?

Tu n’entends rien, si ce n’est le silence moite et noir, un peu comme un chat qui dort.

Le vampire recule en cercles de 10 mètres.

Tu entends des bruits sonores dans la pièce d'à côté.

Il sort ses armes simultanément, les unes après les autres.

Tous les skavens que vous avez tués sont encore morts.

La pièce est éclairée par des bougies encore toutes chaudes.

Tu vois des traces de sang qui sautent par le hublot.

C'est une grille quadrillée : Elle est du même format que l'autre, mais en plus grand.

Tu en tues un qui meurt.

T’as le genou qui met le pied dans cette flaque d’acide.

C’est pas que des bruits que vous avez vus.

Vous arrivez à la forêt. C’est une grande étendue d’arbres.

Vous vous crashez en douceur.

Il est défiguré au niveau de la poitrine.

Vous avez une image visuelle du champ de vision qui se précise.

Vous êtes arrivés à la navette avant vous.

Y'en a un qui atterrit de chaque côté de toi.

Une salle entourée de murs.

Si t’avais été tué, tu serais mort.

Vous voyez une cabane de crânes. Ça fait rustique.

Il vous appelle et vous dit qu'il a l'air affolé.

Tu vois un laser invisible qui disparaît.

Tu es de dos face à eux.

Tu trouves une herbe médicinale mais tu sais pas trop à quoi elle sert.

Cela ressemble à un loup, mais avec des poils.

Vous arrivez devant le donjon. C'est comme des ruines, mais c'est neuf...

L'explosion de la bombe a tué un mort et deux blessés.

Le soleil éclaire les premiers rayons de la Terre.

Il est borgne, mais que d'un oeil.

T'as la nana qui arrive avec la bougie chauffée à blanc.

Son os est brisé en un seul morceau.

Le plombier vient réparer la porte.

Tu vois des traces de pas dans la boue qui font schlop schlop.

Je porte une cape en peau de viande...

Ya ton pif qui saigne du nez.

Commentaires (3)

1. Diama 01/02/2009

Et la cape en peau de viande de Bich?

2. Fred 17/11/2008

C'est vrai je l'avais oubliée celle-là ! Merci gars !

3. la paluche 27/09/2008

je porte une épée et une cape en peau de viande...

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site