La vie pour les nuls : philosophie de vie et astuces au quotidien

tintin-lotus-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand tu joues au poker et qu'au bout d'une demi-heure tu ne sais pas qui est le pigeon à table, c 'est que le pigeon... c'est toi.

Les vacances datent de la plus haute antiquité. Elles se composent régulièrement de pluies fines coupées d'orages plus importants.

Mangez de l'ail. Ca rajeunit l'organisme et ça éloigne les importuns.

C'est écrire qui est le véritable plaisir ; être lu n'est qu'un plaisir superficiel.

Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y a des statistiques là-dessus.

L’argent ne fait pas le bonheur, mais c’est une chouette collection.

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, c'est une connerie. Prenez les éboueurs...

Tout doit tomber à un moment ou à un autre.

le superflu est un mal necessaire.

Le premier baiser qu'on obtient d'une femme est comme le premier cornichon qu'on parvient à extraire du bocal. Le reste vient tout seul.

En cas de doute, fais ce qui est juste, mais le reste du temps, débrouille-toi avec ce que tu as.

Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux.

Ne regrettez pas de vieillir, c'est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde.

Je vais essayer de ne mentir que par ommission.

Je me suis souvent retrouvé à genoux mu par la conviction que je n'avais nul autre endroit où aller.

Le courage consiste à dominer sa peur, non pas à ne pas avoir peur.

Le voyage est court. Essayons de le faire en première classe.

Un alcoolique est quelqu'un que vous n'aimez pas et qui boit autant que vous.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site