Pensées simples pour être heureux

chat-lecture-copie.jpg

 

 

 

 

 

Un optimiste, c'est un homme qui plante deux glands et qui s'achète un hamac.

Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper.

La philosophie nous apprend à supporter sereinement le malheur des autres.

L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.

On ne saurait aller chercher trop loin le plaisir de rentrer chez soi.

Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée.

J’étais malheureux ; je suis allé sur la montagne et j’ai crié : la vie est méchante ! Et l’écho m’a répondu : Chante !

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé.

Il faut garder quelques sourires pour se moquer des jours sans joie.

Le bonheur n'est pas de chercher le bonheur, mais d'éviter l'ennui. C'est faisable avec de l'entêtement.

Vivre c'est apprendre à bien poser sa tête sur un ventre de femme.

L'espérance est un risque à courir.

Sur la plage, un grain de sable est entré dans mon œil ; je l’ai gardé pour toujours voir la mer.
Mais je pleure…

Avec un bon compliment, je peux vivre deux mois.

Hier est derriere, demain est un mystere, mais aujourd'hui est un cadeau, c'est pourquoi on l'appelle le présent.

Avant, j'avais des principes. Maintenant, j'ai des enfants.

Moi ça me dérange pas les banalités, y en a des biens.

Il y a deux moyens d'oublier les tracas de la vie : la musique et les chats.

Commentaires (3)

1. taillant 01/03/2010

un complimen par là une freure par ci vou ne serai plus beau et inteligent mais cela vous ouvrira les portes du bonneur=)

2. Fred 18/11/2008

hu hu ! Pas mal celle-là. Oui, je dirais qu'Alexandre le bienheureux est un optimiste.

3. Flow 26/09/2008

Un optimiste, c'est un peu un glandu donc...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×