Tintin, reporter

Haddock: TERRE !... TERRE !... Eh bien tonnerre de Brest ! Il était temps que nous arrivions !
Tintin: Pourquoi ? Plus de mazout ?
Haddock: Pis que ça !... Plus de whisky !!!

Dupont: … Et nous pompons toujours…
Dupond: Toujours…

Tintin: Bonjour, Nestor. Le capitaine est-il là ?
Nestor: Non, monsieur Tintin, monsieur est sorti: il est allé faire une promenade à cheval… Mais il ne tardera pas à rentrer. Voyez… voilà déjà son cheval…

Haddock (parlant de la Castafiore): Je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que je l'entends, je pense à ce cyclone qui s'est un jour abattu sur mon bateau, alors que je naviguais dans la mer des Antilles…

Quand lama fâché, señor, lui toujours faire ainsi…

Tintin: Mais j'y songe, capitaine, vous ne m'avez toujours pas raconté comment vous êtes intervenu dans cette affaire…
Haddock: Ah ! Oui, en effet… Je crois d'ailleurs vous l'avoir déjà dit… c'est à la fois très simple… et très compliqué…

Wolff: Un atome d'U.235 va, en se désintégrant, projeter deux ou trois neutrons. L'un ou l'autre de ceux-ci sera absorbé par un atome d'U.238 qui se trouvera ainsi transformé en plutonium… Mais les autres neutrons ?... Que vont-ils devenir ?...
Haddock: Oui… je suis inquiet à leur sujet…

Tournesol: ZOUAVE ?... MOI ?!... Zouave !... Zouave !... Oser me traiter de zouave !... C'est trop fort !... Ah ! Mais ça ne se passera pas comme ça !... Des excuses !... J'exige des excuses immédiates !...
Haddock: Au secours ! Au secours ! Il est guéri !

Haddock: Monsieur Lampion, j'ai toutes les assurances possibles et imaginables… Oui, toutes !... Je suis assuré sur la vie, contre les accidents, contre la grèle, la pluie, les inondations, les raz-de-marée, les tornades; contre le choléra, la grippe et le coryza; contre les mites, les termites et les sauterelles… Toutes, je vous dis !... La seule assurance qui me manque, c'est une assurance contre les casse-pieds !

Tintin: Des types qui essayent de délivrer Tournesol !... Vite, capitaine, allons leur donner un coup de main !
Haddock: D'accord ! On y va !... Seulement, comment distinguer les bons des mauvais ?
Tintin: Tapez sur ceux qui ont une sale tête… On verra bien !

Arturo Cartoffoli: Ma qué ?... Ma qué sé passe-t-il maintenant ?... Cette brouit bizarre !... Diavolo !... Jé mé démande… Ouné pistoné ?... Ouné soupapé ?...
Haddock: Ce… ce… ce n'est rien… Ce… ce… ce… sont mes d… d… dents… q… qui clac… clac… claquent…
Arturo Cartoffoli: Ah, ah ! Qué vous trouvez qué jé roule trop vite ?...
Tintin: Euh… Je crois que le capitaine autait plutôt tendance à estimer que vous volez trop bas…

Haddock: Allo ?... Allo ?... Monsieur Boullu ?... Comment, ce n'est pas monsieur Boullu ?
-Non, monsieur, c'est la Boucherie Sanzot ici… Oui, monsieur. Non, monsieur… Pas de quoi, monsieur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site