Les aventures de Rabbi Jacob - Extraits

funes3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Mon voile ! Rendez-moi mon voile.
- Non.

Mon Colonel ! On ne peut pas l'enlever comme ça en plein Paris ! Ca a déja été fait !

Oncle Jacob ! Oncle Jacob !
- Vite ! Vite !
- On a le temps, l'avion il va pas s'envoler...

Monsieur n'a pas le droit de manger de la viande le vendredi ! Moi j'ai pas le droit d'utiliser de l'électricité le samedi. C'est pas plus bête !
- Si, c'est plus bête !

Dites, vous ! C'est de mon collègue ou de moi que vous vous foutez ?
- Des deux, ah je me fous des deux !
- Mais non monsieur l'agent, il plaisante !
(...) Bon, ça suffit, vos papiers !
- Je voyage toujours sans papiers ! D'ailleurs je n'ai ni permis de conduire ni carte grise ni vignette ni assurance. Arretez-moi.

Oh ! le joli straimel ! jé lé mettrai lé dimanche !
- Pas le dimanche, le samedi !
- Il me dit de dire le dimanche, c'est pas le dimanche, c'est le samedi !

Vous avez entendu ? Ils disent amen ! C'est très bien ! c'est comme chez nous !

Victor ! Tu ne vas pas partir avec Thérèse Leduc le jour du mariage de ta fille !

Je l'aime parce qu'elle me dit que je suis beau ! Que je mesure 1m80 !

Avec son cheveu sur la langue, là...
- Il a un cheveu mais il est riche ! Riche comme moi, et catholique comme tout le monde !
- Pas comme tout le monde. Parce que moi, par exemple, je suis juif...
- Vous ! Vous, Salomon, vous êtes juif ?
- Oui !
- Salomon est juif...
- Et mon oncle qui arrive de New-York, il est rabbin !
- Mais il est pas juif ?

Dites-moi Germaine, vous êtes au courant ?
-Quoi donc ?
-Salomon... Il est juif.

La révolution est comme une bicyclette : quand elle n’avance pas, elle tombe.
- Eddy Merckx !
- Non, Che Guevara.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site